Emile Hardel

Henri rencontre Emile Hardel  pendant son Service militaire en 1892. Cantonnés à Maubeuge, ils profitent de quelques moments de liberté pour partir ensemble à vélo sur les routes de l’Avesnois. Résiderait à Paris rue de la Tombe-Issoire 2/93). Embrouille en 1895 (dernière apparition 23/6)  et retrouvailles le 2/8/98.  Marié à Céline Osmont 1868-1955 (geneanet). Surnommé Schaunard en référence au personnage du livre de Henri Murger « Scènes de la vie de Bohème ».Possède un « chantier » (29/10/93). Le brevet retrouvé pourrait laisser supposer qu’il était menuisier ou ébéniste, en tout cas un inventeur digne du concours Lépine!

Brevet déposé par E. Hardel

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>